barbarism begins at home

Hier, nous revenions de la sempiternelle réunion des parents sise dans le quartier de haute sécurité qui tient lieu d’école à ma progéniture pendant les travaux de l’actuelle (école)(pas progéniture) pour laquelle son directeur m’a vanté « une cour sur le toit avec vue sur Montmartre » sans que j’ai la présence d’esprit de l’interroger sur les consignes de sécurité attenantes à un espace de jeu pour 6-10 ans élevé à trente mètres du bitume parisien.
Moi, partagé entre une admiration sans borne pour des jeunes gens apparemment sains d’esprit qui acceptent de passer six heures par jour avec une vingtaine de monstres en devenir pour un smic bulgare, et l’agacement légitime d’avoir subi deux heures durant des interrogations parentales aussi essentielles que « l’eau de la piscine est à quelle température ? », « vous voulez des crayons H, HB ou B ? » ou « comment ça se passe les cours d’anglais, vous parlez en anglais ou bien ? ».
Junior, alléché par les montagnes de gâteaux arabes entassés jusqu’au plafond des vitrines de Belleville.
Bref.
Direction Châtelet pour le debriefing maternel, sortie rue Victoria. Prenant mon courage éducatif à deux mains molles, je rassemble à la hâte mes vagues souvenirs et entreprend de narrer à la graine de pré-ado susnommée la vie de ce vieux mérou de reine Victoria par le menu. Pas le menu gastronomique avec buffet d’anecdotes à volonté, hein. Plutôt la formule rapide avec les oeufs-mayo de l’histoire posés direct sur le steack-frites géopolitique.
– Et tu sais qui c’est, la Victoria qui a donné son nom à cette rue, mon chéri à son papa d’amour ?
– Ah oui, je sais, Victoria c’est la dame blonde presque toute nue qui lance la Roue de la fortune !
– …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s