et bon appétit bien sûr

Tel un phare dans la nuit qui tombe dans le frigo quand on ferme la porte, tel une vigie infatigable scrutant l’horizon culinaire de ses deux gros yeux de veau lobotomisé, il était toujours là, impertubable, fidèle comme un vieux chien galeux. Joel Robuchon. Joel. Mon ami Joel, oserai-je. Toujours prêt à t’expliquer, pendant les préliminaires de 23:30, les secrets d’une mayonnaise bien montée à la force du poignet. Minuit, flirt poussé aux dernières extrémités, les lasagnes baignent doucement dans la crème, s’humectant sensuellement, se frôlant dans la casserole. 01:00, l’affaire est dans le sac, et Jojo farcit des encornets avec leur assentiment tacite et de la tapenade faite maison. 02:00, une gorgée d’eau glacée pour l’entracte, ou plutôt non, ce petit Pouilly fuissé conseillé avé l’assent par quelque sommelier pied-noir de passage. 03:00, rebelote, et session de rattrapage sur les piments, leur vie, leur oeuvre. 04:00, dix de der, fin de partie, dernier afflux de nicotine, devant un jambon à l’os cuit dans son jus.

C’était Gourmet TV, et c’était bien.
En plus ça marchait aussi pendant les insomnies en solitaire, les retours de bistrot-où-on-a-oublié-de-diner-mais-pas-de-boire, et caetera.
Et puis un jour, fini.
Pfiout.
Gourmet TV arrête d’émettre.
Les enculés !!
Décidemment, ce Sarko ne reculera devant rien.
Obligé de se remater La grande bouffe en boucle, mais non, manque le côté bergmanien de Robuchon – si, bergmanien, rien de moins.

L’autre jour, à midi, j’ai recroisé par hasard Robuchon sur une chaine publique à vocation régionale que je ne citerai pas. Il discutait avec un copain cuistot, nippon et assez mauvais, qui ne savait dire que « oui » et « non » en français, et encore, sans trop faire la différence entre les deux. J’ai bien vu son désespoir, à Joel, ça suintait ses pupilles de mérou mort. M’est avis qu’il se prépare une fin à la Loiseau si on ne lui rend pas fissa son faisceau nocturne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s